Journal

Comment vivre de sa passion après avoir dormi sous les ponts ?

“La vie, l’art et la passion sont plus importants que tout !”

A 20 ans, j’ai quitté l’Italie où j’ai tout appris pour Paris.

La raison était simple : Paris était dans les années 50, l’eldorado des artistes.
C’était le centre du monde, LE lieu dans le monde où nous pouvions agrandir notre connaissance de l’art.
Il fallait que j’y ailles pour étendre ma passion pour la peinture.

Je me suis immergé dans le Saint Germain des Prés de l’époque…
Je me suis noyé dans toutes les nouveautés que Paris proposait à cette époque…
C’était un monde fabuleux !
J’ai passé des nuit entières au Louvre, au bord de la Seine, à lier des tonnes d’amitié…
C’est comme ça que j’ai appris à être un homme, et un artiste.

C’était la bohème… Et ce n’était pas toujours facile…

Je dois avouer que Paris à cette époque sans argent était une drôle d’aventure.
J’ai trouvé le moyen de m’inscrire en tant qu’artiste libre aux Beaux Arts pour accéder gratuitement au restaurant universitaire.

Pour le reste, j’ai couché sous des ponts, ou sous Notre Dame, avec des clochards…
Mais j’en parle peu car la vie, l’art et la passion sont plus importants que tout !

L’important est de croire que tout est possible…
C’est ce que j’ai fait, et mes connaissances aux Beaux Arts m’ont permis de devenir un artiste épanouie, donc c’est sûr, ça vaut le coup !

Cliquez ici pour voir la vidéo :
Comment suivre sa passion après avoir dormi sous les ponts ?

 

Did you like this? Share it!

0 comments on “Comment vivre de sa passion après avoir dormi sous les ponts ?

Leave Comment