Journal

Mer et nuage 1987


Mur, Mer,et quelques nuages, des arcs et ciel sous terre – 1987-
In Situ : Galerie Charley Chevalier – Paris.
Pommes de terre naturelles peintes, bois, clous – 350 x 997 x 15 cm

….Un ciel de tubercules aux nuages… J.Pissot L’Yonne Républicaine .

 » Un ciel de tuber­cules aux nuages bourgeon­nants envahit une cave. Une lagune (vénitienne) bat les colonnes des voûtes pari­siennes de ses vagues de patates, sous un arc-en-ciel aux lueurs d’acryL Pancino part, avec ses couleurs, à l’assaut du temps qui passe. Sur une surface de 35 m2 (10 x 3,5 m) le pigment souligne l’éphémère vie de ,5400 pommes de terre en pleine évolution biologique. Edgar Gillet en parle ainsi, avec inspiration:
« Si Arcimboldo peignait des natures mortes anthropo­morphes pour rire de la vie, Pancino peint la nature mouvante pour dépeindre le temps qui passe, pour rire de la mort. »
« Voilà le musée, par Pancino, qui renaît à la vie. La mémoire artistique collective rejoint la mémoire de son propre passé pictural. L’histoire de l’art s’inscrit en filigrane retrouvée dans l’objet, projetée par l’abstraction colorée
 » Pancino réinjecte l’ironie de la vie biologique, il réin­troduit l’usure du temps dans notre mémoire artis­tique commune. »

Jacques Pissot L’Yonne Républicaine (1987)

Did you like this? Share it!

0 comments on “Mer et nuage 1987

Leave Comment